Pierre Daveau

Âge : 68 ans 
Profession :
Chef de projet, puis retraité et bénévole dans des associations d’aides aux démunis.
Marié, 2 enfants 
Bois-Colombien depuis 25 ans
Quartier Chefson

Moi et Bois-Colombes

Bois-Colombes, ce sont des pavillons, de nombreuses ruelles et impasses où les enfants peuvent se promener et jouer en toute tranquillité, une ambiance de village mais facile d’accès à Paris et La Défense.

Mais Bois-Colombes, c’est également un village … endormi, une mauvaise politique associative (fermeture de centre de formation, d’aide aux personnes démunies, d’associations de quartier), l’absence d’une dynamique de loisirs, comme par exemple un cinéma peu attractif, de rares restaurants de qualités (que l’on trouve à Colombes, La Garenne ou Asnières), une absence de réel centre vivant et animé.

Bois-Colombes, c’est actuellement une gestion à bout de souffle par une équipe municipale inchangée depuis 25 ans (et qui veut continuer !) avec une politique sociale et sociétale réactionnaire, qui ne propose plus rien d’innovant sans projet ou vision d’avenir (un peu de pelouse, conserver les pavillons et prétendre dynamiser le centre-ville qu’on a laissé se détériorer depuis des décennies)

Bois-Colombes, c’est également la plus forte pression fiscale locale du 92 et qui ne cesse de croitre, une dette par habitants qui explose depuis 2014.

Le projet de Bois-Colombes En Marche est principalement composé d’une équipe jeune (pas moi) et impliquée (avec moi) qui propose de grands projets de réorganisation du centre-ville (pour qu’il soit ouvert et accueillant à tous les quartiers) et des autres quartiers, de grandes démarches éco-responsables, d’écoute et réelle et participation active des bois-colombiens, une politique volontaire et acceptée par tous de mobilité, de programmes d’attractivités qui transforment une ville un peu dortoir en une commune rayonnante et dont on ne dise plus « c’est où Bois-Colombes ?, ah, entre Colombes et Asnières ».

Biographie personnelle

Marié ayant une fille de 22 ans et un garçon de 20 ans, je me suis engagé politiquement durant ma jeunesse, principalement à Asnières, dans des actions politiques portées par les PSU et PS et associatives d’aide aux immigrés (notamment dans des combats d’insertion et contre les marchands de sommeil).

Actuellement retraité, je suis bénévole assidu au Secours Populaire français au niveau départemental et local pour apporter mon aide aux personnes démunies, français, immigrés, sans papiers, sdf) et également comme chef de projet solidarité et responsable et administrateur des systèmes informatiques de la fédération départementale.

Biographie professionnelle

Juriste de formation en conseil juridique d’entreprise, je me suis rapidement orienté dans de grandes entreprises industrielles et commerciales privées vers une carrière de gestion commerciale puis de chef de projets organisation et déploiement de systèmes et outils informatiques, où j’ai acquis des compétences que je peux mettre à profit dans une équipe municipale