Taxe d'habitation - feuille d'impôt

Le gouvernement met fin à une injustice fiscale… surtout à Bois-Colombes

La disparition totale de la taxe d’habitation était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron, dès à présent tenue. Pour rendre du pouvoir d’achat à des Français qui en manquent et à des Franciliens quisubissent un coût de la vie très supérieur aux habitants des autres régions,l’effacement progressif de cet impôt incompréhensible et injuste estindispensable et salutaire.

D’autant plus salutaire à Bois-Colombes qui s’estparticulièrement illustrée en ayant le taux de taxe d’habitation le plus élevé desHauts-de-Seine depuis près de 20 ans. Pourquoi ? Parce que la municipalité actuelle n’avait pas anticipé les évolutions majeures de la ville en termes d’urbanisme. Le taux est certes inchangé depuis des années, mais à un tel niveau que l’on s’attendait à ce qu’il baisse, avec notamment l’arrivée de nombreuses entreprises quicontribue fiscalement au budget municipal. Cette baisse était d’ailleurs une promesse du maire actuel, prise en 2008 et jamais tenue. 

Ce choix fort du gouvernement permet la disparition progressive de cette taxe pour tous les Bois-Colombiens, ils vont être débarrassés d’un poids de 14 millions d’euros, ce qui représente en moyenne 1 500 euros pour chacun des foyers fiscaux bois-colombiens. Notons que cette taxe est dès à présent compensée par un montant équivalent versé par l’État à la commune.

Alain Lime, Bois-Colombes En Marche

Catégorie(s)
Mots-clés

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *