Le vélo connaît depuis quelques années un véritable essor. Pour en étudier finement le développement dans les villes, la FUB (fédération des usagers de la bicyclette) réalise un baromètre « Parlons vélo »  qui permet d’évaluer dans chaque ville la qualité des moyens mis en œuvre pour le soutenir. Nous avons analysé le baromètre 2019 qui vient d’être publié. Avec la note de F, Bois-Colombes présente une très mauvaise note.

Mené fin 2019 dans toute la France, le baromètre « Parlons vélo » confirme les résultats de l’enquête que l’équipe « Bois Colombes en marche » avait mené quelques mois auparavant : Bois-Colombes est très en retard en matière d’aménagements cyclistes et les habitants expriment des attentes fortes pour les accompagner dans la pratique au quotidien du vélo.

Ce qu’il faut retenir de l’étude 2019 :

– Les habitants de Bois-Colombes ont déposé un nombre significatif de réponses, en proportion les habitants ont plus répondu que les villes voisines. C’est la preuve qu’il y a un vrai intérêt pour les déplacements à vélo dans la ville et surtout une forte attente de changements.

– Les items qui se sont le plus dégradés depuis le précédent baromètre de 2017 d’après les répondants sont : 

  1. La difficulté à trouver un stationnement adapté, notamment autour de la gare (pas assez de place) et dans le centre (arceaux vélos accaparés par les 2-roues). Les problèmes de sécurité sont également cités (vols, dégradation…)
  2. Une signalétique et des infrastructures qui ne sont toujours pas à la hauteur des attentes et surtout une proposition cyclable en recul par rapport aux villes alentours. (aucun double sens cyclable, sas vélo non respecté)
  3. Pas de stations vélib, pas de plan vélo proposé par la majorité municipale

Les points noirs cyclistes de Bois-Colombes

Trop encombrées pour pouvoir y circuler à vélo, trop étroites, trop dangereuses, stationnements des voitures sur zones interdites : quelques rues ont été signalées comme des « points noirs » par les contributeurs au baromètre. Elles indiquent les axes de circulation où les attentes d’aménagement sont les plus importants, car les risques d’accidents sont réels.

  1. La rue des Bourguignons : 54 signalements
  2. La rue Charles de Gaulle puis Estienne D’Orves : 49 signalements
  3. La rue Victor Hugo : 27 signalements

Sont également citées : la rue Litolff, côté Nord  l’avenue d’Argenteuil ou l’avenue du Général Leclerc

Certes, l’urbanisme existant de la ville ne rend pas les choses simples. Raison de plus pour développer un plan vélo ambitieux pour la ville qui permette la coexistence intelligente de tous les modes de transports ! Quelques idées pour améliorer les choses :

  1. Définir des circuits vélos entre les points névralgiques de la ville : les 3 gares SCNF, le terminus du tram T1. 
  2. Travailler avec les villes limitrophes sur un tracé cohérent et des règles communes, car on passe souvent d’une ville à l’autre sans s’en rendre compte et les règles changent. L’aménagement d’un axe de circulation dédié vers la Défense est également une priorité.
  3. Créer partout où cela est possible des lieux pour stationner, créer des parkings vélo sécurisés près des gares
  4. Sensibiliser les automobilistes sur le respect du sas vélo et les cyclistes sur les bonnes pratiques de sécurité (visibilité, etc…), en développant la signalétique et en créant des campagnes de sensibilisation via les canaux de communication de la ville

A l’heure où nous cherchons à faire respirer la ville, le vélo présente une alternative incontournable à la voiture sur les courts trajets. C’est aussi un mode de transport qui n’exige pas de fort investissement et qui permet d’améliorer le dynamisme économique de la ville en favorisant le commerce de proximité. Il est temps que Bois-Colombes développe ses infrastructures et accompagne ses habitants pour offrir au vélo la place qu’il mérite. Notre équipe est décidée à créer les conditions d’une coexistence intelligente des différents modes de transport.

Retrouvez nos projets pour le développement d’une ville verte et durable !

Catégorie(s)
Mots-clés

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *